Vidéos Chambre Thermique Menu déroulant horizontal
BTS IPM BTS IPM S,SI BTS ET BTS S,SI BTS AVA 2nde BTS MCI BTS S,SI BTS IPM BTS AVA BTS ET STI2D SIN STI2D AC BAC STI2D BAC STI2D Bâtiment BTS CM Bâtiment BTS CM BTS ET BTS ET BTS ET Bac Pro MVA STD2A STD2A STD2A STD2A STD2A STD2A STD2A Bâtiment Bac Pro MVA BTS ET STI2D Bac Pro MVA BTS CM STI2D BAC BTS Moteurs 2nde

Le Lycée
   ↑
Formations
   ↑
Les Métiers
   ↑
Activités Industrielles
   ↑
La Vie au Lycée
   ↑
Calendrier
Semaine n°33
   ↑
Nous contacter
Le BTS MCI - Débouchés
|

 

Après le BTS MCI


Préambule

La majorité des étudiants diplômés se retrouve dans la vie active très rapidement car ce secteur industriel est toujours en recherche de techniciens compétents. La technicité croissante des produits et la sévérisation encore à venir des normes pollution permettent de penser que cette situation va continuer pour de nombreuses années et que ces métiers exigeront une formation continue significative tout au long de la carrière.
Cependant, certains étudiants choisissent d'entamer un cursus complémentaire après le BTS. Les choix sont alors assez variés et relèvent d'un projet professionnel très personnel.

L'amicale des anciens TS de Claveille propose un site permettant aux membres de l'association de rester en contact au travers d'un annuaire remis à jour le plus régulièrement possible.

Sont présentés ci dessous les cas de poursuite d'étude les plus représentatifs.

Les classes préparatoires spéciales post BTS

Les licences professionnelles

Les formations en IUP

Les IUFM (après une licence)

L'expertise automobile

Les classes préparatoires spéciales post BTS

Les candidats à l'inscription dans une classe Spé ATS doivent être persuadés qu'ils y viennent avant tout pour préparer les concours d'entrée aux Ecoles d'Ingénieurs.
En choisissant de faire une année en classe préparatoire, ils vont acquérir une discipline, une méthode de travail, un sens de l'organisation et une importante puissance de travail qui leur serviront demain en école d'ingénieurs et après-demain en entreprise, pour leur permettre une mise à jour professionnelle permanente. Il y a une vingtaine de classes ATS en France, ce qui représente une population d'environ 500 étudiants.

À la fin de l'année de prépa, les étudiants peuvent se présenter à un concours commun qui regroupe 34 écoles (pour l'année 2005) ou leur sont réservées des places spécifiques BTS (ENSA, ENSAM,réseau POLYTECH, Ec NANTES, ...), et également postuler à toutes les écoles nationales sur dossier scolaire.

Pour envisager un avis favorable des professeurs sur leur dossier, il faut viser un niveau d'excellence au BTS et dépasser les objectifs stricts de l'examen, ce qui impose une volonté de l'étudiant affichée dès le début de sa première année pour que les résultats soient homogènes sur 2 ans. Ce but d'excellence n'est pas celui d'une formation BTS, qui vise avant tout l'insertion professionnelle ; c'est à l'étudiant d'avoir la volonté nécessaire à la réalisation de son projet. Pour les années passées, 2 à 5 étudiants par promotion ont réussi dans cette voie.

Les licences professionnelles

Ce diplôme apparu à la rentrée 2000 a connu un grand succès puisque actuellement, de nombreuses spécialités sont proposées au niveau national. Elle doit permettre aux étudiants qui le souhaitent d'acquérir rapidement une qualification professionnelle répondant à des besoins et à des métiers clairement identifiés. Il s'agit donc d'une spécialisation après un IUT, un BTS, ou des études universitaires généralistes. Le BTS MCI se trouve donc en marge de cet objectif car il a déjà une formation "métier" très spécialisée et une bonne adaptation à l'emploi.

Le choix d'une licence professionnelle pour un MCI se fera donc avec un projet très précis en ajoutant au BTS des compétences périphériques à son métier (par exemple gestion de la qualité, instrumentation et mesures physiques, informatiques industrielle, acoustique et vibratoire, thermique et régulation, ...). Le risque est alors de se faire enfermer par cette double compétence sur un créneau ou l'emploi devient difficile à trouver.
S'y ajoute le fait que, pour certaines entreprises, la qualification bac+3 est difficile à situer lors des recrutements (entre le technicien et l'ingénieur) et se trouve peu valorisée à l'embauche.

La formation se déroule sur 1 an et, en plus des cours, elle s'appuie sur un projet tutoré significatif et un stage long en entreprise (12 à 14 semaines), ce qui fait que certains étudiants l'envisagent aussi comme une transition du lycée vers l'emploi s'ils jugent manquer de maturité à la sortie du BTS.

Les formations en IUP

Les instituts universitaires professionnalisés permettent un retour vers des études universitaires tout en restant attaché à un cursus professionnel. Le niveau maitrise (bac + 4) est sanctionné par une maitrise (sans licence intermédiaire) ou un titre d'ingénieur-maitre (grace aux stages industriels). La poursuite éventuelle au niveau bac + 5 permet d'obtenir un mastère (équivalent DESS ou DEA) professionnel.
Ces diplômes apportent une réelle compétence, mais souffrent du fait que chaque université bâtit ses qualifications et ses cursus, ce qui rend la reconnaissance quelquefois difficile par les entreprises qui prefèrent les diplômes d'ingénieurs dont le profil d'emploi est mieux référencé.

Cette entrée à l'université est par contre une ouverture vers les formations scientifiques longues (et la recherche) jusqu'au niveau doctorat ; ce que ne permet pas la licence pro qui est une adaptation vers l'emploi. Le faible nombre d'étudiant ayant fait ce choix ne nous permet pas d'afficher un retour d'expérience.

 

Les IUFM (après une licence)

Pour ceux qui sont attirés par une carrière dans l'enseignement, il leur faut d'abord obtenir une licence (générale ou professionnelle) qui permettra de postuler à l'entrée à l'Institut Universitaire de Formation des Maitres (IUFM)dans une discipline technologique en rapport avec leur diplome initial. Après une année de formation en IUFM (université de Marne la Vallée pour la spécialité automobile), l'obtention du CAPET ou du PLP de la spécialité se fait sur concours en fonction du nombre de places attribuées par le ministère. Les reçus au concours seront professeurs stagiaires en poste dès l'année suivante tout en continuant en parallèle leur formation pédagogique. La validation de cette année de stage les titularisera et leur permettra d'être nommé sur un poste en participant au mouvement national.

Il est difficile de se projeter pour un jeune étudiant dans ce type de carrière, nous avons néanmoins, parmi nos anciens BTS, de bons exemples de réussite dans cette voie. L'inconnue majeure est l'évolution des nombres de places proposées par le ministère ; à chacun de suivre cette évolution pour estimer les possibilités d'accés à la fonction selon les spécialités.

L'expertise automobile

Le BTS MCI permet d'avoir une dispense des unités A (enseignement général) et B (enseignement technologique) de ce diplome. Ce BTS ramènent également de 3 ans à 1 an l'exigence d'expérience professionnelle dans la réparartion automobile.
L'année d'expérience peut être également remplacée, dans certains cas, par une année de spécialisation post-BTS en carrosserie, ce qui est la meilleure solution pour un MCI sans expérience dans l'après-vente. Ces formations sont assurées dans des lycées techniques (6 au niveau national en 2005), le recrutement se faisant sur dossier. Il est préférable de prendre contact directement avec les établissements car les statuts qu'ils offrent aux étudiants peuvent différer selon la labellisation de leur formation (FCIL, DNTS, ...) Deux ans d'expérience professionnelle en tant que stagiaire dans un cabinet d'expertise sont ensuite nécessaires avant de pouvoir présenter le diplôme national d'expert (partie C, professionnelle).

Nous n'avons pas rescencé ce type de choix parmi nos anciens étudiants car ceux qui désirent aboutir à cette profession font en général le choix du BTS MV après le bac, mais nous savons que le BTS MCI est représenté dans la profession d'expert et y réussi très bien.

 


Glossaire

BTS

Brevet de Technicien Supérieur

MCI

Moteurs à Combustion Interne

MV

Maintenance des Véhicules

PLP

Professeur de Lycée Professionnel

pro

professionnel

Navigation parmi les articles du dossier "BTS MCI" Précédent
Suivant

Date de création : 10/12/2011 @ 09:49
Dernière modification : 14/06/2016 @ 16:16
Catégorie : Le BTS MCI
Page lue 4945 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

 
^ Haut ^